Huile de massage maison

L’année dernière j’ai fabriqué mes premières huiles de massage BIO. Vous avez plusieurs possibilités pour les faire. J’ai choisi le macérât à froid. Vous pouvez prendre des fleurs ou des herbes aromatiques par exemple, sèches ou fraîches, il faut bien les laver, les laisser sécher et vous pouvez commencer.

Trouvez un grand bocal, bien hermétique, placez les plantes sans tasser et remplissez avec de l’huile végétale, ex. olive, amande, avocat, des huiles que vous aimez bien, de préférence BIO. Pour obtenir un produit qui correspond au mieux à sa future utilisation. Dès que le récipient est plein et que l’huile couvre toutes les plantes, vous devrez le placer dans un endroit plutôt chaud et sec. Laissez reposer votre macérât au mois 3 semaines.

Après trois semaines, passez votre préparation à travers un tamis ou un tissu fin et pressez le jus pour en extraire un maximum des végétaux mis en macération.

  

Mélangez votre macérât avec une huile essentielle ou avec une capsule de vitamine E (disponible en pharmacie) pour prolonger la conservation des huiles. Conservez votre huile de massage dans un récipient foncé et bien fermé. Pour faire plus joli, laissez jouer votre imagination pour créer des étiquettes. Ca sera un cadeau fait main unique 🙂

Vous pouvez varier les plantes et les huiles selon vos besoins et les vertus recherchées. Moi, j’utilise mes huiles pour masser mes clients et afin de calmer les douleurs articulaires, j’ai fait macérer des orties.

Les orties ont beaucoup de bienfaits, leur richesse en sels minéraux se relève bénéfique pour la santé des os, des articulations, et donc pour lutter contre l’arthrose et les rhumatismes. Elle soulage tout ça grâce à la présence d’histamine dans les poils urticants. J’ai ajouté ensuite dans mon macérât d’huile essentielle de la lavande vraie qui est très relaxante, et calme aussi les douleurs et les démangeaisons.

À vous de choisir quel mélange vous convient le mieux. J’ai tenté aussi le macérât de sauge avec de l’huile essentielle de romarin. Mon dernier macérât est fait avec de la menthe fraîche et de l’huile essentielle de menthe poivrée pour augmenter encore l’agréable parfum de cette plante. Elle est aussi très utile en cas de douleurs ou de migraines, également contre la fatigue physique et mentale.

Bon atelier 🙂

Sonia

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *