Massage thaï, le bien-être à portée des mains

Le massage thaï est une pratique qui vise à optimiser l’harmonie et l’équilibre en vue d’inciter à l’auto-guérison. Par ailleurs, il assure aussi le bien-être de tout un chacun.

Le massage thaï est une ancienne pratique qui allie à la fois l’étirement tonique et la pression. C’est une pratique de bien-être qui permet de se libérer mentalement et physiquement de toutes les tensions. Faisant partie des soins énergétiques et manuels, il s’agit aussi d’un art du toucher. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, suivez l’article.

L’histoire du massage thaï

Certaines personnes pensent que le massage thaï vient du même pays alors qu’il est d’origine indienne. C’est sous l’initiative d’un docteur yogi et ami de Bouddha nommé Jivako Kumar Bhaccha, qu’il a été créé il y a maintenant plus de 2500 ans. C’est un massage inspiré du yoga, de l’ayurveda et du shiatsu. Ce n’est qu’après qu’il a été étendu en Thaïlande, particulièrement dans les temples bouddhistes afin de soulager les muscles suite à des méditations interminables. Ce massage a été transmis de moine en élève de manière orale. Il a connu un succès fou dès l’année 1830, à l’ère du roi Rana III, notamment lorsqu’il a conçu l’école de Wat Phô à Bangkok. Appelée aussi Nuad Bo Rhan, signifiant respectivement « pression » et « ancienne », cette pratique de bien-être faisant partie des soins énergétiques et manuels a été implantée dans le Temple du Bouddha Couché. Depuis, c’est devenu l’un des hauts endroits d’apprentissage, et le rendez-vous des touristes où ils profitent des massages thérapeutiques. Pour optimiser l’harmonie du corps et de l’esprit, cette méthode est un art de vivre à adopter.   

 

Les techniques des massages thaïlandais

Le massage thaïlandais est fondé sur l’étirement des articulations, des points de pressions, des muscles, des tendons et des lignes énergétiques. Le corps d’un être humain possède plus d’une centaine d’énergies, mais ces soins énergétiques et manuels se focalisent sur les dix principales lignes d’énergie. Il est pratiqué sur un tapis, et non sur une table. De ce fait, le masseur peut favoriser l’effet de levier indispensable pour effectuer les étirements, mais aussi les postures spécifiques. Dans certains cas, selon le besoin du client, on fait également usage des coudes, des pieds et des mains, mais aussi des genoux. La pression varie aussi selon les préférences (plus ou moins forte). La durée d’une séance de ce genre de massage varie, mais en général elle dure une heure et même plus. 

Les bienfaits du massage thaïlandais

Les bienfaits du massage thaï sont vraiment nombreux. Il permet premièrement de soulager le stress, d’améliorer la relaxation, mais aussi de calmer les muscles tendus. Par ailleurs, ces soins énergétiques et manuels permettent de soigner les flux d’énergie, mais aussi d’optimiser la flexibilité. Le massage thaï augmente également le niveau d’énergie. Il se révèle aussi être un puissant anti-douleur, notamment au niveau des muscles, des articulations, et même de l’arthrite et d’autres douleurs cervicales et dorsales. Il aide aussi pendant le sevrage, éloigne les migraines, les maux de tête, etc.